Media intéractif en direct du monde du travail

A la retraite, mais pas complètement !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Mercredi 07 Octobre 14H00


shutterstock_285684029

Être à la retraite, toucher sa pension et retravailler : cela s’appelle le cumul emploi-retraite ! C’est une situation de plus en plus répandue chez les seniors, qui, en fin de carrière, ressentent le besoin de continuer à travailler. Que ce soit pour compenser une retraite trop maigre, pour rester occupé ou pour garder un lien social, ils sont en tout cas près de 500 000 en France (selon un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas)) à être dans ce cas.

Quel profil ?

Le nombre des concernés a tout simplement doublé entre 2006 et 2012. Mais qui sont-ils ? Majoritairement des hommes, âgés de 60 à 70 ans. Il s’agit principalement de profils ayant un niveau de vie plus élevé que les autres –ce sont principalement des cadres et des diplômés du supérieur- et dont l’activité se résume à un emploi à mi-temps. Souvent, cet emploi est d’ailleurs exercé chez le précédent employeur, parfois dans le cas d’un « aménagement de fin de carrière ».

Le facteur santé joue également, les plus représentés, étant, comme on peut s’y attendre, les personnes qui ont le plus de vitalité.

Ce qui pousse les retraités

La moitié de ces retraités qui travaillent sont motivés par le fait que leur pension n’est peut-être pas suffisante pour maintenir un niveau de vie convenable, et une moindre partie continue de cotiser en pensant à sa retraite future.

La seconde moitié continuent d’exercer une activité par peur de l’ennui, ou par recherche de lien social. Il s’agit pour eux d’éviter une rupture trop brutale avec la vie active. Ceux-ci se tournent souvent vers des activités ayant lien au transfert de compétences, soucieux de « passer le flambeau » aux générations qui prennent le relais dans leurs secteurs d’activité.

Des droits et des devoirs

La possibilité de cumuler travail et retraite, ouverte en 2003, a été totalement libéralisée en 2009. Depuis cette date, « tout retraité remplissant les conditions d’une retraite à taux plein et ayant liquidé l’ensemble de ses droits à pension peut cumuler l’intégralité de ces derniers avec des revenus professionnels, y compris en travaillant pour son dernier employeur ».

Pour ce faire, en partant du principe qu’on ait l’âge légal, il faut cependant avoir auparavant cessé toute activité et entrepris de réclamer toutes ses retraites. Si l’on ne remplit pas l’une de ces conditions, alors des délais de carence et des restrictions s’appliquent aux revenus que l’on est en mesure de percevoir.

Le phénomène pourrait bien n’en être qu’au commencement : en effet, selon une étude Insee de juin 2013, 19 % des 50-59 ans affirmaient envisager de travailler pendant leur retraite !


Vous aimerez aussi

Que signifie la hausse de l’emploi intérimaire ?

Vendredi 18 Mars 2016 15H17

Selon les chiffres de Prism’emploi, la fédération professionnelle du recrutement et de ...

Trepalium : travailler pour vivre ou vivre pour travailler ?

Vendredi 04 Mars 2016 12H08

Avec sa nouvelle série, ARTE nous propose de réfléchir à la valeur du travail et à sa place ...

Le théâtre comme outil pédagogique

Jeudi 03 Mars 2016 15H23

A l’occasion d’un échange en tête à tête avec Laurent Ouvrard, dirigeant de For Action / ...

Suivez les communautés TEM