Media intéractif en direct du monde du travail

Ces applis qui buzzent dans le monde du travail

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Vendredi 06 Novembre 14H00


Elles se nomment Kudoz, Glassdoor, Riminder ou encore Apec, Cadremploi, RegionsJob, et elles font parler d’elles dans le monde du travail. Ces applications s’adressent en effet aux plusieurs milliers de personnes qui chaque jour recherchent un emploi, répondent à des annonces, requièrent des solutions aux problématiques qu’ils rencontrent dans leur recherche d’emploi. Tem-actu analyse pour vous l’offre d’applications mobiles qui accompagnent la « digitalisation » de la recherche d’emploi.

Une offre de plus en plus diffuse

Que ce soit dans le recrutement, les RH, le sourcing, on trouve de plus en plus de solutions innovantes qui prennent la forme d’applications mobile, car en effet, le monde de l’emploi n’échappe pas à la « numérisation ».
L’importance de l’utilisation des smartphones dans le quotidien des français n’a ainsi pas échappé aux différents acteurs du monde du travail, qui surfent sur le fait que de plus en plus de demandeurs d’emploi y ont recours lors de leur recherche.

Appjob : l’exemple type

Il y a indéniablement un marché qui s’est créé, et cela, beaucoup d’acteurs l’ont compris. C’est notamment le cas d’appjob. Face à la multitude d’applications qui fleurissent, appjob propose à tous les acteurs qui gravitent autour du domaine de créer leur propre application, avec leur logo, leurs contenus pré-sélectionnés, et des fonctions qui varient selon la demande du client. Ainsi, les cabinets de recrutements, les jobs-boards, les entreprises peuvent directement faire créer leur application, ce qui rend le processus plus facile, et l’apparition de nouvelles applis encore plus rapide.


Glassdoor : le petit dernier

En réalité, le site américain existe depuis plusieurs années et rencontre un certain succès chez les anglo-saxons, mais il n’est arrivé en France que récemment. Le concept : on demande à des employés d’attribuer des notes à leurs entreprises selon plusieurs critères –salaires, avantages, etc.- et de donner leur avis sur celle-ci de manière anonyme. Les données sont ensuite rassemblées puis proposées aux demandeurs d’emploi qui peuvent se faire une idée précise de leur –futur- employeur. Le modèle, qui a déjà fait ses preuves outre-atlantique démarre fort dans l’hexagone, et ambitionne de « devenir le 1er site en termes de recherche d’emploi en France » comme Pierre Moreau* l’a confié à Challenges.

2370088-recrutement-glassdoor-se-lance-en-france-et-mise-sur-la-transparence

Kudoz, la belle réussite

Elle se positionne comme le Tinder de l’emploi et propose « des rencontres simplifiées et accélérées » au même titre que l’application de rencontres amoureuses (ou amicales). Cette application de recrutement, qui revendique déjà plus de 100 000 inscrits, plaît tant aux recruteurs qu’aux candidats, qui apprécient des deux côtés le raccourci proposé par ce système de fonctionnement. Preuve du succès de cette application, et bon augure pour la suite de l’aventure des autres, Kudoz vient de boucler une levée de fonds et se rapproche de Leboncoin.fr

Kudoz-550x486

Ainsi, que ce soit les plus connus comme Keljob, Monster, ou les plus jeunes pousses, prometteuses, comme Glassdoor ou Kudoz, elles ont toutes en commun d’avoir su s’adapter rapidement et efficacement à l’arrivée d’une nouvelle donne numérique dans l’écosystème « emploi ». Maintenant, il leur reste à savoir se démarquer distinctement


Vous aimerez aussi

Que signifie la hausse de l’emploi intérimaire ?

Vendredi 18 Mars 2016 15H17

Selon les chiffres de Prism’emploi, la fédération professionnelle du recrutement et de ...

Trepalium : travailler pour vivre ou vivre pour travailler ?

Vendredi 04 Mars 2016 12H08

Avec sa nouvelle série, ARTE nous propose de réfléchir à la valeur du travail et à sa place ...

Le théâtre comme outil pédagogique

Jeudi 03 Mars 2016 15H23

A l’occasion d’un échange en tête à tête avec Laurent Ouvrard, dirigeant de For Action / ...

Suivez les communautés TEM