Media intéractif en direct du monde du travail

Le CFA IGS soutient l’entrepreneuriat citoyen

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Jeudi 04 Février 10H33


Au mois de juin prochain aura lieu la 8ème édition du Concours de la Création d’Entreprise Eco-responsable et Citoyenne. Organisé par le groupe IGS, par le biais du CFA IGS et de l’école de management et d’entrepreneuriat ESAM, ce concours est ouvert à tous et récompense les initiatives d’entrepreneurs tournées vers l’environnement, l’égalité des chances, le handicap, et l’entrepreneuriat au féminin.

« L’âme d’un entrepreneur engagé »

Si pour vous, entrepreneuriat rime avec engagement, il n’y a plus à hésiter. Suivez le guide : d’abord, ouvrir son navigateur internet se rendre à l’adresse http://www.2c2e-esam.com/ et télécharger son dossier de candidature. Celles-ci sont ouvertes depuis le 1er décembre et jusqu’au 1er juin 2016. Alors oui, il y a le temps, mais le plus tôt sera le mieux, non ? Peuvent postuler tous les entrepreneurs, sans limite d’âge et de profil dont le projet rejoint les valeurs du groupe IGS, des valeurs comme l’humanisme, l’entrepreneuriat, l’éthique, le professionnalisme.

Les projets doivent ainsi être menés autour de thématiques « éco-responsables et citoyennes », comme nous l’évoquions plus haut, et avoir pour objectif d’améliorer la vie des personnes en situation de handicap, le respect des normes environnementales, la situation de l’entrepreneuriat des femmes, etc. Vous vous sentez concernés ? A vos dossiers !

Un concours connu et reconnu

Depuis près de dix ans d’existence, le concours s’est attiré le soutien de nombreux partenaires, tels que l’APCE, la CGPME, la région Île-de-France, ou encore Ulule et bien sûr TEM en direct du monde du travail. Ces piliers d’horizons variés permettront notamment de proposer aux trois lauréats de l’édition 2016 de bénéficier de plus de 70 000 euros de dotations qui prendront différentes formes, ainsi que d’un accompagnement privilégié dans la montée et la gestion du projet.

L’an passé, des initiatives comme celle de Caroline Grellier, diplômée de l'Ecole Boulle en 2014 et créatrice de LA TERMATIERE, une agence de design spécialisée dans le développement de nouveaux matériaux locaux et produits finis 100% bio-sourcés, issus des déchets des filières agricoles du territoire ont été récompensé. « Ça ne s’invente pas » diraient certains, et pourtant si ! C’est même avec ce beau projet que l’entrepreneurE a terminé 1ère lauréate du concours, juste devant A PAIN NOMME, le projet de livraison de pain frais à domicile d’Arnaud de Labbey, un diplômé de l’ESAM.

Pour celles et ceux qui souhaitent s’inscrire et participer, ou simplement accéder à plus d’informations, rendez-vous sur twitter avec le hashtag #2C2E_leconcours.


Vous aimerez aussi

Que signifie la hausse de l’emploi intérimaire ?

Vendredi 18 Mars 2016 15H17

Selon les chiffres de Prism’emploi, la fédération professionnelle du recrutement et de ...

Trepalium : travailler pour vivre ou vivre pour travailler ?

Vendredi 04 Mars 2016 12H08

Avec sa nouvelle série, ARTE nous propose de réfléchir à la valeur du travail et à sa place ...

Le théâtre comme outil pédagogique

Jeudi 03 Mars 2016 15H23

A l’occasion d’un échange en tête à tête avec Laurent Ouvrard, dirigeant de For Action / ...

Suivez les communautés TEM